Conseils Médicament Hospitalisation Santé Plantes Ordonnances Huiles-Essentielles Matériel-Médical Homéopathie Préparations

 

 

 

 
  Alimentation et grossesse  


enceinte : bien s'alimenter  

NUTRITION ET SUPPLEMENTATION
 DE LA FEMME ENCEINTE



L’ALIMENTATION


L’alimentation de la femme enceinte doit s’adapter à ses besoins personnels et à ceux du fœtus. La femme ne doit pas suivre de régime alimentaire sans avis médical et ne doit pas « manger pour deux ». La prise de poids recommandée est de l’ordre de 1 kg par mois jusqu’au septième mois et de 2 kg par mois les deux derniers mois de la grossesse. Une alimentation saine, variée et équilibrée est conseillée pendant la grossesse. Elle permet de couvrir la totalité des besoins nutritionnels.


Il est préconisé :

  1. de manger au moins cinq fruits et légumes par jour ;
  2. de ne pas sauter de repas ;
  3. de répartir les apports alimentaires au cours de la journée, soit trois repas et deux collations, pour éviter les fringales, les grignotages, les hypoglycémies, les nausées ;
  4. de bien laver les fruits et légumes, pour éliminer toute trace de terre et les éplucher s’ils sont consommés crus ;
  5. de privilégier la variété des féculents ;
  6. de manger les fromages les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés, exceptés les fromages au lait cru (risque de listériose);
  7. de bien cuire les viandes et les poissons ;
  8. de supprimer les charcuteries (risque de listériose), les viandes crues, fumées ou marinées, les coquillages crus, les poissons crus ou fumés ;
  9. de privilégier les matières grasses d’origine végétales ;
  10. de limiter les graisses d’origine animales, les aliments à base de soja, les aliments gras et sucrés, la consommation de produits salés ;
  11. d’utiliser du sel iodé.


LES APPORTS CALORIQUES


Le coût énergétique moyen de la grossesse est de 300 kcal pendant la deuxième moitié de la grossesse.
Les apports journaliers recommandés sont de :
- 2000 kcal pour une femme d’activité moyenne, pendant le premier trimestre ;
- 2100 kcal pendant le deuxième trimestre ;
- 2250 à 2500 kcal pendant le troisième trimestre de la grossesse.

La ration énergétique doit être équilibrée afin que les besoins énergétiques soient couverts :
* 20% par des protides, éléments indispensables au bon développement du foetus.
* 25 à 30% par des lipides qui ont un rôle important dans le développement des cellules nerveuses du foetus.
* 50 à 55% par des glucides, à consommer de préférence sous forme de sucres lents (féculents).


LES MINERAUX ET OLIGO-ELEMENTS

LE CALCIUM
Les apports quotidiens recommandés sont de 1 g/jour pendant la grossesse.
Il contribue à la constitution du squelette et des dents.

Correspondances des quantités de calcium retrouvées dans les laitages :

Exemple : un bol de lait de 250 ml apporte 300 mg de calcium ;
deux yaourts apportent 300 mg de calcium ;
300 g de fromage blanc apportent 300 mg de calcium.

LE FER
Les besoins en fer pendant la grossesse sont estimés à 30mg /jour.
On le trouve dans les légumes secs, les légumes verts (épinards), les graines de céréales, le poisson, la viande, les œufs.
Le fer participe à la formation des globules rouges du sang fœtal.
Une supplémentation ferrique peut-être proposée pour prévenir une anémie.

LES VITAMINES

L’ACIDE FOLIQUE
Il intervient dans la synthèse de tous les tissus et joue un rôle très important dans le développement du système nerveux de l’embryon.
On le retrouve dans les épinards, le cresson, les agrumes, les bananes et les fromages fermentés.
Pour prévenir une carence en acide folique, une supplémentation est préconisée en cas d’insuffisance d’apport alimentaire ou en cas d’augmentation des besoins pendant la grossesse.

LA VITAMINE D
La vitamine D participe à l’absorption du calcium et du phosphore.
Dans les régions peu ensoleillés, une prescription de 100 000 UI de vitamine D est souvent effectuée dès 28 d'aménorrhée.

LES FIBRES VÉGÉTALES

Les fibres végétales apportées par la consommation de fruits et légumes sont non irritantes et favorisent le transit intestinal. Elles jouent un rôle préventif dans la constipation.
Le son ou les céréales complètes sont déconseillés pendant la grossesse : leur consommation en quantité importante pouvant entraîner un risque de colite irritative et de déminéralisation.

LES APPORTS HYDRIQUES

La femme enceinte doit boire au moins un litre et demi à deux litres d’eau par jour.
La consommation de thé et de café doit être limitée.
L’absorption d’alcool
est très fortement déconseillée.

 
  Copyright © 2009 Pharmacie du Montmarin - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net - Plan du site

Pharmacie du Montmarin - Vesoul pharmacie du Montmarin