Hospitalisation Médicament Préparations Santé Plantes Conseils Homéopathie Matériel-Médical Ordonnances Huiles-Essentielles

 

 

 

 
  Incontinence urinaire  



fuite INCONTINENCE ou FUITE URINAIRE


L’incontinence urinaire : qu’est-ce que c’est?


L’incontinence urinaire donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d’urine, qui se produisent le jour ou la nuit. Il ne s’agit pas d’une maladie, mais d’un symptôme le plus souvent lié à un trouble physique.

L’incontinence urinaire est plus fréquente avec l’âge. Cependant, il n’y a pas que les personnes âgées qui en souffrent. On estime qu’elle touche globalement 1 femme sur 4 (et à partir de 60 ans, au moins 1 sur 3). Les hommes sont 2 fois moins nombreux à en être atteints, pour des raisons d’anatomie.

Encore trop peu de gens osent en parler à leur médecin. Or, dans la plupart des cas, il existe des solutions pour régler le problème ou pour le contrôler avec succès, même si l’incontinence dure depuis des mois ou même quelques années.

Causes

Voici les principales causes d’incontinence urinaire. Elles varient selon le type d’incontinence.

  Un affaiblissement des muscles du plancher pelvien (périnée). Ces muscles sont situés au bas du bassin. Ils servent notamment à maintenir la vessie en place et à contrôler l’évacuation des selles et de l’urine. Des grossesses et des accouchements vaginaux peuvent les affaiblir. La musculature peut aussi se relâcher avec le vieillissement et la perte de forme physique.

  La « descente de vessie ». Elle ne touche que les femmes et survient lorsque les tissus situés entre la vessie et le vagin sont si faibles ou étirés que la vessie s’affaisse. Elle devient alors plus difficile à contrôler Le renforcement musculaire suffit souvent à remettre la vessie en place, mais parfois une chirurgie est nécessaire.

  Un trouble de la prostate ou une chirurgie à la prostate

  Un problème de santé chronique qui atteint le contrôle des muscles de la vessie par l’intermédiaire des nerfs. Pour cette raison, même si l’on veut se retenir d’uriner, il est difficile ou impossible d’y arriver. La neuropathie liée au diabète, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques ou une lésion de la moelle épinière peuvent avoir cet effet.

  La prise de certains médicaments (par exemple, des antidépresseurs, des décongestionnants nasaux, des relaxants musculaires).

  Une difficulté à marcher, empêchant de se rendre aux toilettes à temps.

  De la constipation avec des selles compressées et durcies dans le rectum.

Symptômes de l’incontinence urinaire

  A l’effort : fuite d’urine au moment d’un effort, le plus souvent faible ou soudain. On n’est pas toujours conscient des pertes.

  D’urgence : pertes conscientes et généralement importantes d’urine, envies soudaines et impérieuses d’uriner qui précèdent toujours la fuite d’urine, mais qui ne donnent pas le temps d’aller aux toilettes. Le besoin urgent d’uriner peut survenir la nuit.

  Mixte : combinaison des symptômes de l’incontinence urinaire à l’effort et de l’incontinence urinaire d’urgence à des degrés divers.

  Par regorgement (trop-plein) : de faibles quantités d’urine s’échappent à plusieurs reprises tout au long de la journée. La miction (l’action d’uriner) s’amorce difficilement. L’écoulement est faible et laisse souvent l’impression que la vessie n’est pas vide. Le besoin d’uriner se manifeste aussi durant la nuit.

  Fonctionnelle : pertes liées à la difficulté à se déplacer rapidement.

 Totale : pertes constantes, jour et nuit. 

attention
Conséquences et complications possibles


En raison du tabou qui règne autour de l’incontinence urinaire, beaucoup de personnes hésitent à consulter. Elles se privent donc de l’aide et des traitements offerts. Pourtant, lorsqu’elle n’est pas traitée, l’incontinence peut limiter considérablement les activités physiques et perturber la vie sociale, sexuelle et professionnelle.
Lorsque les pertes d’urine s’accompagnent de douleurs ou de brûlure durant la miction, que l’urine change de couleur et d’odeur, et que les envies d’uriner sont fréquentes, il est possible qu’une infection urinaire soit en cause. Consulter un médecin.


 Voir aussi - Prévention de l'incontinence urinaire - Traitements de l'incontinence urinaire -

 
  Copyright © 2009 Pharmacie du Montmarin - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net - Plan du site

Pharmacie du Montmarin - Vesoul pharmacie du Montmarin